Tibetdoc

Accueil du site > Dalaï-lama > Un "combat ethnique", selon le dalaï lama

Un "combat ethnique", selon le dalaï lama

lundi 19 janvier 2009

Dans une interview parue dans le journal « Der Spiegel » du 26 mars 2007, le dalaï-lama a proclamé que le combat autour du Tibet est "une lutte entre deux groupes ethniques qui continuera jusqu’après sa mort." Le 27 mars on trouvait dans le même journal une interview de Kelsang Phuntsok (45 ans), à l’époque président du Congrès de la Jeunesse tibétaine, fortement représenté au sein du Parlement en exil. Il disait ceci : « Aspirer à l’autonomie (c’est-à-dire « la voie du milieu » comme le prêche le 14e dalaï-lama) est une faute capitale. Nous voulons l’indépendance. Nous ne considérons pas l’utilisation de la force comme tabou, il nous est très facile de tuer un chinois, mais cela ne servirait à rien actuellement ». Nous retrouvons ce monsieur comme secrétaire adjoint de la « Kashag Ngey-mey De-tsen », un haut poste du « gouvernement en exil ».

L’appellation « guerres ethniques » est pour le moins suspect : il existe toujours d’autres intérêts en jeu, qu’ils soient économiques ou géopolitiques. On peut se demander d’ailleurs pourquoi le 14e dalaï-lama renvoie le problème à un « conflit ethnique ». Et pourquoi son « gouvernement en exil » garde l’alternative de recourir à la force armée.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette