Tibetdoc

Accueil du site > Ecologie > De l’énergie hydraulique pour le Tibet – article repris de www.chinasquare.be

De l’énergie hydraulique pour le Tibet – article repris de www.chinasquare.be

jeudi 29 mars 2012

Le Tibet a commencé la construction d’un premier barrage hydraulique sur le Brahmapoutre. La rivière fut endiguée le 12 novembre, afin de pouvoir commencer la construction de la centrale électrique de Zangmu. « Zangmu se trouve dans la préfecture de Lhokha (Shannan en Chinois), environ 325 km à l’est de Lhassa. Le coût total de ce barrage sera de 8 milliards de yuans et on y implantera six générateurs de 85 mégawatts chacun. Grâce à cela, il sera possible de produire chaque année 2,5 milliards de kilowatts par heure. Cela ne représente qu’une fraction de la production des grands barrages sur le Yangtsé ou le Fleuve Jaune, mais équivaut quand même à cinq fois plus que ce que produit l’actuel barrage hydraulique du Tibet. Ce courant électrique sera produit à partir de 2014 et fournira uniquement le Tibet. Le barrage réduira le risque d’inondation en aval de la rivière et irriguera les terres cultivées. Cet été encore, la préfecture de Lhokha a été durement touchée par la sécheresse. Le barrage actuel ne serait qu’un seul des cinq barrages prévus dans la région de Zangmu. Le projet n’est par contre pas lié à la construction du plus grand barrage au monde, qui serait bâti peu avant la frontière indienne dans le grand coude du Brahmapoutre. Des informations à ce sujet sont répandues au Tibet par des groupes de partisans, ce qui entraine une certaine nervosité en Inde. Selon la Chine, des études préliminaires ont démontré que cette idée n’était pas intéressante. » Source : Quotidien du Peuple, Guardian.

Voir en ligne : www.chinasquare.be


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette