Tibetdoc

Accueil du site > Publications > Un ethnologue allemand recommande deux livres démystifiant le (...)

Un ethnologue allemand recommande deux livres démystifiant le Tibet

article publié par Xinhua

vendredi 1er mai 2015


Un ethnologue allemand recommande deux livres démystifiant le Tibet

Un sinologue et ethnologue allemand, Ingo Nentwig, a fortement apprécié deux nouveaux livres sur le Tibet écrits par le Luxembourgeois Albert Ettinger, qui aident selon lui à explorer le "mythe du Tibet" très répandu en Occident.

Les livres de M. Ettinger sont "d’excellents exemples de littérature pédagogique dans le meilleur sens du terme" et "peuvent être recommandés sans réserve à tous ceux qui s’intéressent au Tibet". Selon M. Nentwig, les deux livres de M. Ettinger "Tibet libre ?" et "Combat pour le Tibet" (publiés par les éditions Zambon de Francfort) figurent parmi les rares livres en allemand qui disent la vérité sur l’histoire et la politique du Tibet.

"La plupart des livres en allemand sur le Tibet parle de religion, d’alpinisme ou de tourisme, tandis que le reste aborde l’histoire ou la politique actuelle du Tibet presqu’exclusivement d’un point de vue proche de ce que l’on appelle ’gouvernement tibétain en exil’", a noté M. Nentwig.

Dans ce contexte, M. Ettinger, enseignant et germaniste, "a fait quelque chose qui était vraiment attendu depuis longtemps, et que l’on aurait attendu d’un spécialiste du Tibet", a estimé M. Nentwig. Dans "Tibet libre ?", M. Ettinger évoque le Tibet ancien et traditionnel jusqu’à la rébellion manquée de l’aristocratie féodale et cléricale en 1959. Selon M. Nentwig, l’auteur cherche à dissiper un "mythe sur le Tibet" très répandu dans les pays germanophones, qui décrit le vieux Tibet comme une société pacifique, harmonieuse, heureuse et non violente, une sorte de paradis où règnent la religion et la félicité, sans stress ni agitation.

Cette image de la société tibétaine traditionnelle, qui est bien éloignée de la réalité, est répandue "principalement à cause de la propagande des indépendentistes tibétains et des journalistes crédules et ignorants qui acceptent de diffuser ces absurdités", a expliqué M. Nentwig. "M. Ettinger s’est donné la peine de revoir la littérature tibétaine des 200 dernières années [...]. Il a trouvé et démontré de manière convaincante que la vérité n’est pas du tout cachée dans ces livres", a relevé M. Nentwig. "De toute évidence, les représentants du ’mythe tibétain’ lisent de manière sélective et dissimulent systématiquement les faits qu’ils ne peuvent nier même avec la meilleure volonté du monde. Les nombreux partisans qui sont tombés dans le piège semblent ne pas lire les livres qu’ils ont sur leur étagère", a-t-il ajouté. La vérité est que l’ancien Tibet était "une société dominée par la pauvreté, la misère et la violence, gouvernée par un système dégénéré de tyrannie politique, une incarnation institutionnalisée de l’injustice et de l’inégalité systématiques, autrement dit, un ’enfer sur terre’", a affirmé M. Nentwig.

"Dans "Combat pour le Tibet", l’auteur cherche à montrer au public germanophone, largement sympathisants des indépendentistes tibétains, une manière différente de voir le ’conflit tibétain’", a indiqué M. Nentwig. "M. Ettinger traite d’abord l’histoire du Tibet en vue de répondre à la question de savoir s’il est possible d’en conclure l’existence d’un droit à l’indépendance nationale, puis examine les campagnes politiques des exilés tibétains de1959 jusqu’à nos jours pour répondre à la question de savoir s’il est bon de s’impliquer dans la ’cause tibétaine’", a précisé M. Nentwig.

"D’un point de vue historique et politique, M. Ettinger révèle ’le gigantesque tissu de mensonges’ de la propagande des indépendentistes tibétains et ’la crédulité et la superficialité du public occidental, trop heureux de se laisser exploiter pour servir leurs objectifs", a conclu M. Nentwig.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette