Tibetdoc

Accueil du site > Traditions > Le Nouvel An tibétain : 22 février 2012

Le Nouvel An tibétain : 22 février 2012

mardi 21 février 2012, par Jean-Paul Desimpelaere

Le 22 février commence une nouvelle année pour les tibétains : l’année du ‘Dragon-Eau’. Les mois du calendrier tibétain suivent la position de la lune, mais avec de temps en temps un ‘treizième mois’ en prime pour rattraper le cycle du soleil. Les années suivent un zodiac de douze animaux combinés avec un ‘élément’ (feu, terre, métal, eau, bois).

Un zodiac de 12 années et les ‘cinq éléments’ amènent le fait qu’une année ‘Dragon-Eau’ ne revienne que tous les soixante ans. C’est pareil dans le restant de la Chine. Le roi tibétain a ‘épousé’ le calendrier chinois au 7e siècle, par mariage avec une princesse de la cour impériale chinoise. Dans ses bagages, la princesse avait amené quelques étoiles, parmi d’autres choses : un peu de bouddhisme et quelques pratiques médicales comme ‘sentir le pouls’ et ‘examiner la langue’ en tant que techniques de diagnostic.

Les milieux partisans de plus d’indépendance pour le Tibet minimalisent ou nient cette ‘influence chinoise’ du 7e siècle. L’apparition du thé chinois au Tibet à partir de cette époque n’est que peu mentionnée, malgré le fait que ça soit devenu une boisson de base pour tous les Tibétains. Même sur ‘Wikipedia’ cette influence culturelle chinoise dès les premiers temps est quasiment absente. Le contraire ne serait pas de ‘bon ton’ sans doute.

Ce qui n’empêche pas que pour les tibétains, 2012 sera ‘l’année du Dragon’ combinée avec l’élément ‘Eau’ comme ailleurs en Chine. Cependant, le début d’une nouvelle année, le jour du Nouvel An, est différent entre le calendrier tibétain et le chinois. Pour 2012, il y a eu un mois de différence (23 janvier pour le Nouvel An chinois). Cela dépend de qui décroche la lune en premier.

Une ‘année du Dragon’ amène un certain ‘babyboom’. Maintes familles veulent voir naître leur enfant sous un ‘signe fort et prometteur de réussite’ dans la vie. L’année du Dragon de 2000, la précédente, a vu naître 5% de bébés en plus en Chine comparé aux années 1999 ou de 2001. Et ils sont déjà trop nombreux ! Le fait que l’année 2000 était en même temps le cap du millénaire a joué un rôle aussi bien sûr.

La procréation du Dragon pointe du nez : les hôpitaux de Lhassa signalent déjà en ce début de 2012 une activité accrue à la maternité.

Pub (bilingue) pour l’hygiëne et pour la prévention du sida, dans les montagnes boisées du Sichuan.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette