Tibetdoc

Accueil du site > Communauté en exil > Les « citoyens » du « Tibet libre »

Les « citoyens » du « Tibet libre »

lundi 29 mars 2010, par Jean-Paul Desimpelaere


Dans la « Charter of Tibetans in Exile » (Charte des tibétains en exil), que l’on trouve sur www.tibet.com/govt/charter.html, datant de 1991 et toujours d’usage, l’article 8 définit qui peut se réclamer de nationalité tibétaine. Le critère principal est ethnique : si vous êtes tibétain, vous êtes un citoyen tibétain.

Cela veut dire que le « régime autonome » qui est exigé veut installer une nouvelle « citoyenneté » en Chine, basée sur l’appartenance ethnique. Dans notre langue cela veut dire qu’un wallon qui vit en Flandre n’aurait pas le droit de vote en Flandre.

Il est également stipulé que dans les cas d’un mariage mixte, le conjoint non-tibétain du couple doit faire une demande de naturalisation. Il y en a déjà quelques milliers comme ça au Tibet. Les règles pour être accepté en tant que « tibétain » n’existent pas encore, elles doivent être déterminées « plus tard » par le « régime autonome », dixit la charte.


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette