Tibetdoc

Accueil du site > Conflits > Incidents mars 2008 > Témoignage de Marine, jeune prof à Shanghai

Témoignage de Marine, jeune prof à Shanghai

samedi 17 mai 2008, par Marine

Je suis Française et vis en Chine, où je suis venue pour la première fois en 2002, un peu par hasard. Je suis arrivée sans connaître le pays, et sans aucune idée de ce à quoi je devais m’attendre. Je ne suis ni communiste, ni une "fana" de la Chine (mais je dois dire que plus je le connais, plus j’aime ce pays), et je pense écrire ces lignes en toute neutralité.

J’ai été très choquée par la couverture des récents événements de Lhassa par les médias dominants occidentaux (faire passer les pillages, incendies criminels et meurtres de gens innocents se promenant dans la rue, ce que je voyais ici à la télé, pour des manifestations pacifiques) et je n’ai pas été surprise de trouver sur l’Internet une multitude d’ articles allant dans le sens de ma conviction : la Chine ne ment pas dans cette histoire ! j’ai pensé que mes proches seraient aussi contents que moi de voir dévoilée la mascarade... Or je me suis souvent heurtée à leur incrédulité.


C’est un sentiment avant tout intuitif je l’admets, et je manque personnellement de preuves concrètes, mais c’est mon intime conviction que les E-U et d’autres pays occidentaux cherchent purement et simplement à diviser la Chine en se servant de la "cause Tibétaine" et des Tibétains, et ce dans leur propre intérêt. Depuis le début des événements, j’ai lu des centaines d’articles et commentaires sur le Net qui ne font que me conforter dans ma conviction.

Je suis convaincue que ce n’est pas un cas isolé et que les E-U créent des conflits sanglants partout dans le monde, dans leur unique intérêt, tout en camouflant leurs motifs derrière de grandes causes ("les droits de l’Homme", etc.) : je trouve cela scandaleux et inacceptable, et à mon sens il serait grand temps que ces tactiques soient dévoilées et condamnées, afin de nous épargner de nouvelles guerres !

J’ai pu constater depuis que je connais la Chine que la majorité des Occidentaux en ont une vision complètement fausse, à la limite du grotesque ! Vivant ici depuis quelques années et ayant voyagé pas mal dans le pays, je peux vous dire que l’image que le monde occidental s’en fait est sans aucun rapport avec la réalité.

Le pays est constamment mis sur la sellette, au sujet du respect de l’environnement, par exemple, alors que le Gouvernement Central actuel fait d’énormes efforts et est certainement en avance sur de nombreux pays européens. Un seul petit détail que je peux constater au quotidien, toutes les poubelles publiques ont deux parties, dont l’une pour les déchets recyclables. Je n’ai pas vu ça en France !

Pour ce qui est des droits de l’Homme, je dis haut et fort que les accusations de l’Occident sont totalement exagérées et sans fondement. Ce n’est que pur bourrage de crâne bien camouflé derrière le voile de la respectabilité. Du point de vue de la liberté d’expression, l’Internet fait sans doute beaucoup changer les choses ici en Chine, donnant accès à toutes les informations qui circulent dans le monde et à la publication de tout ce que l’on veut ! Soit dit en passant, je ne pense pas que le Chinois moyen se sente privé de liberté d’expression. Je n’ai personnellement pas constaté de censure de l’Internet, je n’irai pas jusqu’à affirmer qu’il n’y en a pas, mais en tous cas j’ai toujours pu accéder depuis la Chine aux sites que je recherchais. On m’a envoyé des adresses de sites après les émeutes de Lhassa, me disant qu’ils seraient très certainement censurés : tel n’était pas le cas et j’ai pu y accéder sans problème en quelques secondes.

Je ferai une parenthèse sur les médias Chinois, qui sont extrêmement sobres à mon goût, loin de CNN qui passe en boucle des images atroces pour bien enfoncer le clou... Rien de cela ici ! Pas non plus de messages de propagande anti-américaine ou anti-quoi que ce soit. D’autre part, il existe une chaîne en anglais, cctv9 international, qui propose toutes sortes de reportages détaillés et très intéressants, sur l’histoire du Tibet en l’occurrence, avec films documentaires à l’appui, qui m’apprennent des choses qu’on n’a pas l’habitude d’entendre en France. Notamment qu’ avant 1959, les Tibétains était soumis au système du servage féodal, et que leurs conditions de vie étaient extrêmement difficiles. La torture faisait partie de leur quotidien. J’ai vu un couple de vieux Tibétains parler du passé et des tortures qu’ils ont subi, et affirmer que leur vie actuelle était incomparablement plus douce. Ils ont gardé un mode de vie tout à fait traditionnel, dans une maison tibétaine, avec les tortures en moins et l’eau courante en plus ! Regardez et jugez par vous-même dans les archives de CCTV.com/english.

La couverture médiatique du récent séisme et de ses suites est constante et transparente : il suffit d’allumer la télé pour voir ce qui se passe sur place. On nous montre si possible des images d’espoir : on voit les rescapés, les équipes de sauvetage en train de sortir des victimes des décombres, les médecins s’activer, les ouvriers réparer les routes... Et les images sont sobres. Pas de gros plan sur l’horreur, pour quoi faire ? La mobilisation est énorme. La reconstruction va vite et ils font du travail très efficace apparemment. La circulation est rétablie dans bien des cas. Mais bien-sûr le pays est en deuil.

Entre autres préjugés, j’entends dire que les droits des minorités ethniques en Chine sont violés, et cela est encore une accusation complètement gratuite : les Hans (l’ethnie dominante) et les autres sont traités de la même façon. En voyageant dans diverses régions de Chine, j’ai pu constater que les différences ethniques sont bien marquées et qu’on est loin d’une uniformisation forcée ! Au contraire : les langues et écritures locales sont conservées, la musique et l’artisanat ethniques sont mis en valeur. On voit beaucoup de spectacles de danse et de musique des minorités ethniques à la télévision, ainsi que de nombreux documentaires qui montrent bien que la Chine valorise cette diversité culturelle qu’elle voit comme une richesse ! Non, la Chine ne cherche pas à exterminer ses minorités ! Ni même à viser une uniformisation, dans le sens où la diversité n’est pas perçue comme un problème.

En outre, les minorités sont mélangées inextricablement avec les Hans par les liens du sang depuis des siècles de vie commune. Je n’ai jamais eu l’occasion d’observer ou d’entendre parler de xénophobie envers les minorités ethniques de la part des Hans. Je ne pourrais pas dire la même chose de la France où l’on tient des propos racistes à tout va. J’ai pu constater que les membres des minorités se disent Chinois de telle ou telle ethnie, par exemple en Mongolie intérieure et au Tibet, où je suis allée. Leur langue et leur écriture sont bien vivantes. Les téléphones portables au Tibet sont dotés de l’écriture tibétaine, et les personnes âgées qui n’écrivent pas le Chinois trouvent cela bien pratique !

Le culte des différentes religions est respecté en Chine, où chacun vit comme il l’entend, dans une plus grande mesure qu’en France peut-être ! J’ai des amies chinoises qui fréquentent l’Église catholique ; il y a aussi des mosquées et bien évidemment des temples bouddhistes un peu partout... Lors de mon voyage auTibet avec une amie, (oui, j’ai pu y aller sans difficulté et sans même rester avec un groupe), j’ai visité de nombreux monastères en activité. Le Tibet est clairsemé de monastères comme vous le savez sans doute, où les moines sont libres d’exercer leur Bouddhisme tibétain, et les fidèles de se prosterner autant qu’ils le veulent.

Le Gouvernement Central ne pratique pas "deux poids, deux mesures", la politique est la même pour tous. Qui plus est, davantage de fonds gouvernementaux sont alloués aux régions reculées et moins développés (comme par exemple la région autonome du Tibet), ce pour leur permettre de rattraper leur gros retard économique. Le Gouvernement Central n’a-t-il pas d’autre intérêt, pour maintenir l’ordre dans cet immense territoire, que toutes ses régions soient satisfaites, et que toutes voient leur niveau de vie s’améliorer ? Ce n’est pas par la force qu’on maintient la paix dans un territoire aussi vaste !

Les gens d’ici sont avant tout honnêtes et travailleurs, non belliqueux, et respectueux, voire admiratifs des Français et des Occidentaux en général. Ils connaissent De Gaulle, Mitterrand, Chirac et Sarkozy. Ça ne les intéresse pas de se chamailler au sujet de choses qui pour eux n’ont pas de sens, comme la "politique" à l’occidentale. En France on se croit libre parce qu’on peut élire son président, et hurler sur la place publique tout ce qu’on veut contre les élus . Ici on estime que le Gouvernement a le devoir de gouverner le pays correctement et de le faire aller de l’avant.

Il me semble parfaitement injuste d’accuser le Gouvernement Chinois de ne pas respecter les droits fondamentaux de ses citoyens. Je pense pouvoir affirmer que les Chinois vivant au pays éclateraient de rire si vous leur disiez qu’ils sont les pauvres victimes d’une féroce dictature ! (J’ai même appris qu’il y avait des élections au niveau local.)

Et surtout, on sent régner une joie de vivre, une légèreté, un optimisme et une fraternité qu’on semble avoir oubliées en Occident...Certes, il y a de gros écarts entre riches et pauvres, mais un pauvre peut s’enrichir très vite. Il n’y a pas de cloisonnement et on n’est pas condamné à rester pauvre à vie. Même les plus pauvres mangent bien, ont un logement, et une vie décente qui ne fait que s’améliorer. Leurs droits fondamentaux sont donc respectés à mon sens. On n’est pas en Inde...

Bref, les Chinois sont plus que satisfaits de leur sort et sont loin d’être, comme j’ai pu l’entendre, les victimes muselées des cadres du Parti. Je me dis que les Occidentaux ont en fait beaucoup à leur envier. Les Chinois ont la vie devant eux alors qu’en Occident on a sombré dans le marasme depuis longtemps... Cela y est sûrement pour quelque chose dans toutes ces accusations infondées...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette